(7) VIDEOS

Sélectionnez directement un mini-film dans la liste ci-dessous :
Choose directly in the list below :

(01) (1mn13) 2019-04-26 09h50 Gignac-Cressensac (IC 3644 Toulouse - Paris)
Le temps d'attente important après la fermeture du PN est dû au fait que le train réaccélère d'une LTV 40
(Limitation temporaire de Vitesse à 40 km/h) située 2,7 km auparavant (PK 522,9 pour 520,2 ici), et avec 14 voitures
en rampe de 10, la vitesse de ligne de 110 km/h est loin d'être à nouveau atteinte... On notera par ailleurs
les antennes Wifi désormais présentes sur les toits de bon nombre de voitures (déploiement terminé fin 2019).


(02) (0mn48) 2019-04-28 15h20 Gignac-Cressensac (421410 Thédirac-Peyrilles - Issoire via Vierzon 75437+19w)
La vitesse du convoi est ici de 40 km/h environ, stable après la LTV 40 citée plus haut : il faut un peu plus de 1900 kW
à la jante pour maintenir 1800 t à cette vitesse en rampe de 10, ce qui est proche de la capacité maximale de la locomotive.
La vitesse du convoi n'augmentera donc qu'un kilomètre plus loin, une fois le sommet de la rampe atteint.


(03) (1mn36) 2019-05-02 14h50 Budapest-Kelenföld (1116-108 + 18 wagons doubles Longueur=19m28+18x29m59=551m90)
Démarrage du convoi juste après le passage d'un IC GYSEV vers Budapest-Keleti. La petite musique initiale est typique
des locomotives 182 [n° DB] / 1116 [n° ÖBB]. On notera la rapidité avec laquelle le convoi atteint 60 km/h. Il faut dire
qu'avec un rail sec, une légère déclivité et une puissance maximale de 7000 kW (6400 kW pour la puissance continue),
il y a tout ce qu'il faut pour y parvenir... On notera aussi le taux de remplissage du convoi : 100 %...